VARIATIONS AUTOUR DE ROMEO ET JULIETTE

Variations autour de Romeo et Juliette

Le projet

aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-21 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-83 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-99 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-151 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-173 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-197 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-240 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-245 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-249 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-259 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-297 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-312 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-391 aa_cg76_14-02-18_canteleu-college-le-cedre-1-artiste-1-college-16 _mg_0803 _mg_0806 _mg_0807 _mg_0811 _mg_0838 _mg_0874 _mg_0878 _mg_0882 _mg_0898-1 _mg_0905 _mg_0921 _mg_0983 _mg_1010 _mg_1019 _mg_1025

En 2013-2014, la Cie Lisa Klax mène une « Résidence Un artiste/Un Collège » à Canteleu (76). Elle propose un projet pensé comme un premier cycle de travail de la Compagnie Lisa Klax autour de la naissance du sentiment amoureux. Ainsi l’auteure-metteure en scène Jalie Barcilon part d’un texte classique – Roméo et Juliette – pour questionner le romantisme aujourd’hui. Mêlant écriture et jeu d’acteur, l’auteure tire les fils et noue des liens d’un siècle à l’autre, d’un univers à l’autre, et guide une classe de 3ème dans l’écriture. Poème, monologue, lettre, peu à peu naissent de jeunes romantiques ! Kelly Rivière anime des ateliers théâtre autour du texte de Shakespeare.

De ce travail est né le spectacle «Variations autour de Roméo et Juliette », représenté au collège le Cèdre (Canteleu) et au Hangar 23 (Rouen).

Pour sensibiliser tout le collège à la résidence, Jalie entre par surprise dans les classes et lit des extraits de sa pièce d’Anamour : cela donnera lieu à 10 impromptus dans les classes de 4eme et 3eme

Et petit plus ! Elle a mis en place un bureau d’écrivain public dans lequel elle recueille des témoignages autour de l’amour et une boîte aux lettres : « parlez nous d’Amour ! ». Les témoignages entendus, les lettres reçues, sont insérées dans le spectacle final et tendent à nourrir les futures créations de la Cie autour de l’adolescence.

Les partenaires

Groupe scolaire Collège le Cèdre – Canteleu (76)

Conseil Général Seine Maritime, Rectorat de Rouen, Drac Actions Artistiques

L’établissement : Collège le Cèdre, Canteleu

Chef d’établissement : Jean-Michel Delaune

Référents : Claire-Marie Ferret (lettres modernes) et Audrey Ben el Mahdi (anglais)

Les artistes intervenants

Jalie Barcilon, auteure – metteure en scène

Kelly Rivière, comédienne

Jean-Claude Caillard, éclairagiste

Chiffres 

2 artistes et 1 créateur lumière 

30 élèves impliqués dans la mise en scène

150 élèves ayant reçu la visite d’Impromptus

300 élèves ayant assisté aux trois représentations

TEMOIGNAGE

MADAME FERET

PROFESSEURE DE LETTRES REFERENTE DU PROJET  

« D’abord, de la part des adultes de l’établissement, les félicitations n’ont cessé d’affluer… Tout le monde a été épaté du travail accompli et du résultat. Ensuite, et surtout, j’ai retrouvé ce matin les élèves de 3°1 survoltés : ils m’ont demandé de rejouer la pièce tellement ils ont éprouvé de plaisir sur scène. Enfin, un message personnel : un immense merci à vous deux pour avoir tant bousculé les élèves, pour être allé chercher si profondément en eux toutes les émotions qu’ils nous ont données hier (et dans les deux jours qui ont précédé). Ils disent tous que ce souvenir restera gravé en eux, je pense qu’il en est de même pour moi. Je suis ravie d’avoir contribué, par ce projet, à les pousser dans leurs retranchements et à prendre conscience de la puissance et de la joie du collectif. Hier, grâce à vous et à votre travail, j’ai une nouvelle fois mesuré à quel point c’était chouette d’être prof (et ce n’est pas le cas tous les jours…). »

Publicités