Road-Movie Alzheimer

ROAD-MOVIE ALZHEIMER

Ecriture et mise en scène
Jalie Barcilon

CREATION Jeudi 31 Janvier 2013
Moulin – Scène Nationale Evreux-Louviers

GUENIZA

 Ecrit et mis en scène par Jalie Barcilon / Avec Marie-Pierre Meinzel, Kelly Rivière,  Susanne Schmidt, Julien Ribeill/ Collaboration artistique : Olivier Collinet/ Scénographie :Grégoire Faucheux/ Création Lumière : Jean-Claude Caillard / Création Musicale : Julien Ribeill / Création Sonore : Gérard Yon / Costumes : Elisabeth Cerqueira / Chargée de production : Maud Miroux


Production  : Compagnie Lisa Klax /Co-production : Scène Nationale d’Evreux Louviers – Avec le soutien de la Drac Haute-Normandie, le Conseil Régional de Haute Normandie, la Ville de Rouen, L’ODIA –  Spectacle en résidences à la Fabrique Ephéméride (Val de Reuil),  à l’Espace Louis Jouvet (Rouen), Forum et Moulin de Louviers, La Générale/

TOURNEE 2013
Jeudi 31 Janvier – Scène Nationale Evreux – Louviers – Moulin
Vendredi 8 Mars – Centre Culturel de Gisors
Vendredi 15 mars – Centre Culturel Saint Priest
Mercredi 3 Avril – Théâtre de la Tête Noire – Saran 

SYNOPSIS

L’action se déroule entre 1993 et 1995. En 1993, Suzanne, est à Sarcelles, dans sa maison de retraite. Suite à l’annonce de la poignée de main officielle entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat, elle s’enfuit et surgit chez sa fille Doris et Clara, sa fille et sa petite-fille. Cette dernière, au grand effroi de sa mère, a décidé de devenir une juive pratiquante très sérieuse passionnée par l’exode des Juifs, « chassés d’Egypte par le Pharaon ». Suzanne s’impose dans leurs vies, dans un moment crucial. Doris vient d’apprendre qu’elle est mise à la porte de son appartement, et elle n’a pas d’argent pour faire face à cette situation. Suzanne propose un voyage en Egypte, pour récupérer un héritage perdu. L’Egypte est le théâtre d’attentats meurtriers, et Suzanne est très malade. Mais elle veut revoir son pays, une dernière fois. Un « road movie » périlleux commence. Dans ses pertes de mémoire, Suzanne croit revivre l’exil de 1956, et révèle des parties cachées de son histoire. Cette quête de l’argent, de l’héritage disparu, se transforme peu à peu en voyage initiatique, en moment de réconciliation, et se fait chemin vers la mort.

EXTRAITS DE TEXTE

Séquence 8 – Imagine une grenouille


Alexandrie – Hôtel – Ventilateur. Nuit. Clara est à la fenêtre.

SUZANNE Dis-moi ce que tu vois.

CLARA Il y a un monsieur avec un chapeau rouge.

SUZANNE C’est une tarbouche. Il vend des jus de fruits ?

CLARA Oui. Il y a un vieux qui cire des chaussures et une dame qui court avec son bébé sur la route.

SUZANNE Est-ce que tu vois la mer ?

CLARA Il roulent comme des fous ici.

SUZANNE Et Doris ?

CLARA Le ciel est tout noir… Bon, ben, si on reste là, fais moi répéter. « Alors Moïse va voir le pharaon et lui dit, « ainsi parle le seigneur ». C’est le seigneur, c’est à toi…

SUZANNE « Ainsi parle le seigneur : « si tu refuses toujours de laisser partir mon peuple, je vais frapper tout ton territoire du fléau des grenouilles le fleuve pullulera de grenouilles … »

CLARA Pourquoi est-ce qu’il envoie des grenouilles ? C’est ridicule ! Moi, si j’étais Dieu, j’enverrais… des araignées, des scorpions, des dragons…

SUZANNE Pourquoi tu ne prends pas le passage de la grêle ? Ou les premiers-nés ? Quand il tue tous les bébés, c’est mieux ça.

CLARA Parce que tout le monde prends toujours la grêle et les premiers-nés. Moi, je veux comprendre pourquoi Dieu a décidé d’envoyer des grenouilles, des ridicules petites grenouilles, dans le désert, sur le pharaon…

SUZANNE Assieds-toi. Ferme les yeux. Respire. Doucement. Maintenant, imagine une grenouille. Une toute petite grenouille verte, un peu visqueuse. Elle saute sur tes pieds. Elle grimpe sur ta robe. Elle s’enroule dans tes cheveux. (Clara sourit) Maintenant, imagine deux grenouilles. Elles sautent sur tes pieds. Elles remontent le long de ta jambe, se glissent sous ta robe, pincent un peu ta culotte en dentelles, (Clara rit) et se glissent sous ton soutien gorge. (Clara rit de plus en plus.) Maintenant garde les yeux fermés, respire, et imagine mille grenouilles qui débarquent. Elles sautent sur tes pieds, remontent sur ta jambe, déchirent ta culotte en dentelles et défont ton soutien gorge…

CLARA Beah !

SUZANNE Et maintenant voici 10 000 grenouilles. Elles t’égratignent les pieds, elles te lacèrent les jambes, elles mangent ta culotte en dentelle, et elles t’arrachent la peau des seins !

CLARA Arrête !

SUZANNE Et maintenant, tu te lèves, et tu lis !

CLARA, galvanisée par Suzanne « Laisse partir mon peuple. Si tu refuses toujours de le laisser partir, je vais frapper tout ton territoire du fléau des grenouilles. Le Fleuve pullulera de grenouilles, elles monteront et entreront dans ta maison, dans ta chambre à coucher, sur ton lit, dans la maison de tes serviteurs, chez ton peuple, dans tes fours, dans tes pétrins, sur toi, sur ton peuple, sur tous tes serviteurs, grimperont les grenouilles.

SUZANNE, jouant le pharaon Et le Pharaon dit : « Pitié ! Assez de grenouilles. »

DORIS entre.

 


Publicités