PRESENTATION

JUST LIKE A WOMAN
CREATION 2010

Ecriture et mise en scène : Jalie Barcilon

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Production  : la Poursuite / Avec : Kelly Rivière (jeu), Julien Ribeill (musique) / Création Lumière : Julien Barbazin / Régie Lumière : Charlotte Poyé / Chargée de diffusion : Maud Miroux
Avec le soutien de la Drac Haute Normandie et du Conseil Régional Haute Normandie / Spectacle crée en résidences à la Fabrique Ephéméride, au Moulin de Louviers. / En co-réalisation avec Confluences / Texte édité : Christophe Chomant Edition / Crédit photo : Jef Bonifacino

 SYNOPSIS
Quel est le point commun entre les Black Panthers, Geena Rowlands et la maternité ?
Elle.
Elle a trente ans, et n’a pas d’enfants. Autour d’elle, par contre, ça se repeuple de façon foudroyante. Désormais le  yoga,   l’accouchement sans douleur et Aldo Naouri n’ont plus de secrets pour elle. Ses amies lui ont  récité tout Françoise Dolto en caressant Sophie la Girafe. Même les papas s’y sont mis, ils ont découvert l’haptonomie. Et c’était formidable.
Elle est parfaitement prête, c’est sûr. Et certain.
Un bébé ? 
Et si elle partait plutôt faire une virée aux Etats Unis sur les traces de Janis Joplin ?

EXTRAITS DE TEXTE
Il y a des femmes qui sont comme des chattes.
Elles donnent à manger à leurs petits, leur apprennent à marcher, puis leur donnent des coups de pattes pour qu’ils s’évadent.
Il y a des femmes qui sont comme des chiennes.Elles allaitent et leurs petits et les petits des autres.
Il y a des femmes qui sont comme les coucous.Elles abandonnent  leurs œufs dans le nid d’une autre.
Il y a des femmes qui sont comme des juments.Elles accouchent la nuit, et dès que le jour se lève, elles apprennent au poulain à sentir le danger et à s’enfuir.
Il y a des femmes qui sont comme les ocelotes. Elles  tueront le premier homme venu leur voler leur enfant.
Il y a des femmes qui sont comme des papillons. Elles donnent naissance à des enfants magnifiques qui ne vivent qu’une seule journée.


Publicités