NARCISSE /FACEBOOK

Le projet
narcisse-presseEn 2015, Marc Toupence, directeur du théâtre le Pilier -Belfort imagine un projet de création participative avec les lycéens autour du mythe de Narcisse et du harcèlement via les réseaux sociaux.
En effet, ce lycée avait été marqué par un fait divers : une jeune fille avait été le bouc-émissaire d’une classe. Beaucoupd’élèves se sont ligués contre elle, protégés par facebook ils s’auto-entraînaient. Tous sont arrivés un matin dans la cour, avec un t.shirt arborant sa photo et « 156 tonnes ». 

Marc voudrait faire écrire et jouer une pièce sur ce thème d’actualité, il choisit d’y associer l’auteure à Jalie Barcilon.
Partant du mythe d’Ovide, du tableau du Caravage, Jalie anime des ateliers d’écriture. Elle fait écrire plusieurs classes de premières générales et technologiques autour des métamorphoses. Avec Marc Toupence, elle mène des débats autour des réseaux sociaux.

Nourrie de tous ces textes, échanges, elle écrit « Bye Bye Narcisse », une fable contemporaine.

« Narcisse un blogueur très influent est retrouvé mort devant un écran dans un hôtel.
Par flash – back, on remonte le fil des dernières journées. Quand Narcisse est  arrivé dans la petite ville de Roubaix, tous les jeunes ont succombé à son charme, surtout Echo, une jeune chanteuse de 15 ans. Narcisse a un flirt avec elle. De jalousie, toute la classe  la stigmatise via facebook, snapshat, instagram… Echo en perd le langage. Pendant ce temps, Narcisse a disparu.
On dit qu’il avait des rendez-vous avec Tiresias, réalisateur de cinéma aveugle qui menait des essais dans un hôtel nommé le Styx… »
 Cette pièce est faite sur-mesure pour onze collégiens et deux acteurs professionnels qui la joueront en 2016 au théâtre le Pilier.
En parallèle, les professeurs de technologie ont crée avec un groupe d’élèves une page facebook tenue par Narcisse,
une autre classe a crée l’affiche du spectacle.

Cette création participative a su toucher les jeunes, leurs familles, les élus, la presse, venus nombreux au Pilier.  

 
Publicités